Châtiment divin

Motif iconographique

Il s’agit d’une illustration du psaume 37, psaume de pénitence dans lequel Dieu châtie le psalmiste pécheur. Dans ce psaume, David implore le pardon de Dieu pour ses péchés, et se soumet à la punition divine. Son manteau gonflé tenu par les démons représente ses iniquités : le péché d’orgueil (Ps, 37, 5). Le texte insiste sur la souffrance du pécheur : son corps est couvert de plaies purulentes et ses amis s’éloignent de lui à cause de ses péchés.

Sa pénitence passe par le châtiment. Sur l’image, David est assailli par des démons, criblé de flèches, et lève les yeux vers un Dieu muni d’un arc et de flèches. La souffrance est ici due à l’action de Dieu, qui utilise les moyens du mal pour rétablir le bien. Dieu châtie mais n’exerce pas le mal volontairement, car il ne peut en porter la responsabilité. Le châtiment est une justice divine. Pour le pécheur il est une sorte de théophanie, car il lui révèle la présence de Dieu. Ici le psalmiste désigne ses propres yeux avec sa main : l’expiation lui permet de se rapprocher de Dieu.