Révélation médiate

Thématique iconographique

La révélation « médiate » du Verbe s’effectue par des intermédiaires choisis : des hommes, prophètes qui ont fait l’expérience du divin, mais aussi des anges, messagers par excellence de la volonté divine. Quels sont les moyens utilisés par Dieu pour faire connaître la vérité et la grâce : songes, oracles, visions ?

Les prophètes de l’Ancien Testament comme Ézéchiel, devant qui le ciel s’ouvrit, mais aussi saint Jean sur l’île de Patmos, ont vécu un ravissement, un enlèvement du monde terrestre par le truchement d’une vision ; ainsi Jean écrit-il qu’il fut en extase spirituelle (fui in spiritu, Ap 1, 10). Le livre attribué à Jean se nomme d’ailleurs l’Apocalypse, ce qui signifie « révélation ». La vision, qui met en jeu les ténèbres et la lumière, mais aussi l’audition sont au cœur de ces expériences spirituelles et physiques.

Les anges, comme le souligne leur nom, sont par essence des messagers. Ils interviennent tout au long de l’histoire biblique : en songe ou en apparition aux hommes et femmes. Leur rôle est d’annoncer le déroulement du plan divin en délivrant des mises en garde ou des promesses d’espérance. Vivant dans un état permanent de contemplation de la gloire de Dieu, ils constituent également un des canaux pour s’approcher de la connaissance divine.


Collectif OCMI-INHA, Ontologie du christianisme médiéval en images, consulté le 20 February 2020, https://omci.inha.fr/s/ocmi/item/41