Universalité du salut

Motif iconographique

Les thèmes principaux du tympan central de la nef de l’abbatiale de Vézelay (milieu XIIe siècle) sont la Pentecôte — descente de l’Esprit Saint après l’Ascension du Christ — et l’envoi en mission des apôtres. Ils s’inspirent des Actes des apôtres et de l’évangile de Matthieu (Ac 2, 2-4 et Mt 28, 19), ainsi que de l’épître aux Éphésiens (Ep 2, 11-22). Le Christ en majesté au centre, proportionnellement plus grand que les apôtres assis de part et d’autre, domine le tympan. L’événement de la Pentecôte s’identifie à la présence de langues de feu censées représenter l’Esprit Saint ; ici, il s’agit de rayons partant des mains du Christ. La descente de l’Esprit sur les apôtres leur apporte le don des langues, qui rend possible l’évangélisation du monde. Au-dessous du Christ, dans le linteau, ainsi que dans les compartiments situés sur le bord extérieur du tympan, prennent place des personnages issus de peuples mythologiques. Les bâtons et les capes de certains d’entre-eux ne sont pas sans évoquer la tenue des pèlerins chrétiens qui se pressaient à Vézelay pour prier les reliques de la Madeleine.

À gauche, sur le linteau, il peut s’agir de Scythes ou de Parthes (archers), d’une procession de Romains menant un bœuf en sacrifice ; à droite, sur le linteau, le personnage ayant besoin d’une échelle pour monter sur son destrier est un Pygmée. À l’extrême droite, les personnages aux grandes oreilles sont des Panotii, décrits notamment par Hérodote (Ve siècle av. J.-C.) et Pline l’Ancien, dans son Histoire naturelle (vers 77). Dans la voussure interne, on peut distinguer dans le troisième caisson à gauche en partant du bas des siamois, et dans le quatrième des Cynocéphales (hommes à tête de chien), dans le premier caisson en haut du côté droit, des Éthiopiens (hommes à tête de groin), et tout en bas peut-être des Arabes reconnaissables à leurs chaussures à haute semelle. Au-delà de l'aspect ethnologique, les étrangers sont présentés parmi un ensemble de corps altérés qu'il s'agit de soigner, de guérir, grâce à l'action de rédemption opérée par les apôtres dans le monde.