Évangélisation

Motif iconographique

Dans le registre central prend place la disputatio d'Orose avec les Romains. Tandis qu’Orose développe son argumentation, des membres de la foule assistant à la discussion pointent le centre de leur front ou se cachent un œil, comme s’ils étaient jusqu’à présent restés aveugles. Orose, historien chrétien apologète, réfute, comme Augustin, devant les païens, l'imputation aux chrétiens des malheurs du temps. L’illustration semble se rapporter plus précisément au chapitre 29 du deuxième livre de la Cité de Dieu, exhortation aux Romains pour qu'ils rejettent le culte des dieux païens. L'image exprime clairement, en reprenant les propos d'Augustin, que les idoles et les lieux païens sont infestés, sinon soumis aux démons : une ronde de démons enserre la ville et l’enchaînent littéralement. On perçoit alors que la force de persuasion du discours des prédicateurs vise à libérer les païens de l'erreur et de la domination des démons.