Lignage du Christ

Motif iconographique

L'arbre de Jessé est un motif iconographique montrant les origines royales du Christ, descendant de David par sa mère. Le thème trouve sa source dans la prophétie d'Isaïe (11, 1-3) dans laquelle Jessé engendre une tige portant sa descendance, interprétée par saint Jérôme comme la naissance du Christ engendré par la Vierge. Il se développe à partir du XIe siècle et s'associe à la généalogie du Christ par l'adjonction des rois de Judas, selon la généalogie figurant dans les Évangiles de Matthieu (1, 1-3) et de Luc (3, 23-38). L'arbre de Jessé connaît un grand succès dans l'art du vitrail mais aussi dans les manuscrits, notamment dans les bibles historiées, où il illustre souvent le début de l'évangile de Matthieu.

Le thème de l'engendrement est illustré par l'arborescence montrant, selon un axe central, le point de départ et l'aboutissement d'une lignée. La royauté du Christ est ainsi ancrée dans la royauté de l'Ancien Testament. Il s'agit aussi d'une réaffirmation de l'autorité par la royauté, car de tous les ancêtres du Christ, l'accent est mis sur les rois de Juda. La Vierge joue quant à elle un rôle charnière entre les concepts de royauté et d'Incarnation.

La notion de lignage est essentielle. Elle se manifeste ici dans un schéma ascendant, selon un axe de transmission. Un mouvement contraire le contrebalance : le Christ trônant est entouré de sept colombes, symbolisant les sept dons de l'Esprit Saint selon Isaïe (11, 2), qui descendent sur lui dans le sens inverse de l'axe de transmission, signifiant l'inscription dans l'homme de l’Esprit envoyé par Dieu.