Pouvoir des saints

Motif iconographique

Dans cette scène, saint Denis, ancien païen converti, combat l’idolâtrie par la prière. Il manifeste ainsi le pouvoir des saints de lutter contre les dieux païens, incarnés par les idoles. Cette image est séparée en deux espaces distincts : d'un côté se trouvent Denis et les diacres, de l'autre côté les idoles. Deux idoles sont déjà détruites tandis que celle du milieu pose sa main sur son menton, geste exprimant la tristesse. L'opposition entre christianisme et paganisme se traduit par le contraste entre le désordre et l'éclatement des figures païennes et la stabilité de la position de l'évêque. L'acte de prière est l'élément essentiel de cette image. L'inscription précise que c'est par la prière que les idoles sont détruites. Le miracle de la destruction des idoles se produit dans d'autres vies de saints, tel que saint Félix ou saint Martin. Ces épisodes rejouent la destruction des idoles par le Christ après la fuite en Égypte. L’absence de représentation de Dieu dans la scène signifie que le saint est dépositaire de la puissance qu’il convoque par la prière.