Pouvoir créateur

Motif iconographique

Dans cette scène, Dieu apparaît le troisième jour, en pleine action démiurgique. Sous la forme du Christ, il tient dans les mains deux sphères qui représentent la Lune et le Soleil, incarnés par des personnages en buste coiffés respectivement d'un croissant de lune et de rayons irradiants. Par la position dynamique de ces bras, il les dépose dans le cosmos matérialisé par une gigantesque sphère composée de cercles concentriques et ornée d'étoiles. Le texte biblique précise que le soleil et la lune ont pour rôle de séparer la lumière des ténèbres. Lumière et ténèbres sont donc indépendants des corps célestes. La lumière, manifestation de la puissance divine, n'est pas produite par les astres mais créée par Dieu.

Le lieu dans lequel se trouve Dieu présente un sol couvert d'arbres et de végétation, qui anticipe la création des végétaux le jour suivant, et renforce l'idée d'une puissance créatrice féconde.