Jugement divin

Motif iconographique

L'apparition du Christ est l'élément essentiel du Jugement Dernier, et elle en articule la composition de la scène sur le tympan. Le Christ apparaît dans toute sa gloire, dans une mandorle portée par quatre anges. Son immobilité figée et sa frontalité accentuent son aspect inaccessible, « inhumain », offrant une vision triomphale. Les personnages disposés autour de lui paraissent éblouis par l'apparition divine, et la puissance qu'elle dégage.

L'attente du retour du Christ en tant que juge des vivants et des morts à la fin des temps appartient au credo chrétien. Jésus est institué juge du dernier jour par le Père (Jn 5, 26-30). Le devenir des âmes dépend de son jugement, par lequel le Christ manifeste sa toute-puissance.

Le Christ montre ses plaies, stigmates de son martyre et signes de sa résurrection, faisant également écho à la résurrection de la chair sur le linteau. L’inscription disposée sur la mandorle dit :

Omnia dispono solus meritosque corono.

Quos scelus exercet, me judice, pena coercet.

« Moi seul dispose de tout et couronne les mérites.

Quant au péché, en tant que Juge, je le châtie et le réprime. »