Intervention divine

Motif iconographique

Le motif iconographique de la main de Dieu est emprunté au judaïsme. Il est très tôt associé au sacrifice d'Isaac et apparaît sur les peintures de la synagogue de Doura Europos au IIe siècle. Le thème de la main divine agissante va ensuite se répandre dans les images chrétiennes. Elle est particulièrement utilisée dans de nombreuses scènes de l'Ancien Testament pour manifester l'action de Dieu et son autorité.

Le motif apparaît par exemple dans la basilique Saint-Vital de Ravenne. Dans cette scène illustrant le Sacrifice d'Isaac (Gn 22, 1-19), la main ordonne à Abraham d’arrêter son geste. L’épisode du Sacrifice d’Abraham est paradigmatique de l’obéissance que Dieu attend de l’homme devant ses commandements. Abraham est saisi par la voix de Dieu au moment où il va tuer son fils. Les nuées marquent une séparation entre le monde des cieux et le monde terrestre. Une ligne lumineuse place l'épée au ciel, dans le champ d'action de la main, et permet d'insister sur la puissance de l'action divine qui suspend le sacrifice. Le bélier du texte biblique est parfois remplacé par un agneau, car cette scène typologique préfigure le sacrifice du Christ.